Gestion du stress et de l'anxiété

Stress, prévention du Burn out ou du syndrome d'épuisement au travail

Le stress est continuellement présent dans nos sociétés actuelles où tout va très vite!

gestion du stress La pression sociale, professionnelle et familiale entretient ce phénomène de stress que chacun d'entre nous côtoie au cours de sa vie.
Cette problématique est très fréquemment abordée en Sophrologie.
Lors d'une période de stress ou d'anxiété, notre corps réagit avec le corps, par des symptômes (tachycardie, oppression thoracique, démangeaisons, maux de ventre..) qui sont en fait une cascade de réactions physiques et nerveuses.
Lorsque ces réactions se chronicisent, on voit apparaitre des maux plus sournois et ancrés tels que l'insomnie, le repli sur soi, les douleurs chroniques qui empêchent la personne de s'épanouir pleinement, «coincée» dans ses représentations et ses modes de fonctionnement.

La sophrologie va être une solution efficace pour traiter durablement cette anxiété, par d'abord la mise en place d'automatismes internes (apprendre à respirer plus profondément, se recentrer sur son corps,) puis avec la visualisation d'images positives, de modifier peu à peu les modes de fonctionnement de l'individu, d'expérimenter d'autres possibilités qui lui sont propres et ainsi de le «transformer» vers un épanouissement personnel plus abouti.

Autour de ce thème, la sophrologie propose un premier axe sur la prise de conscience de ce qui peut amener du stress.
En second, la gestion des manifestations anxieuses (physiques) et enfin un renforcement de la confiance en soi, pour ancrer durablement le changement opéré.

témoignages anxiété Plus concrètement, j'ai accompagné une patiente «noyée» dans son anxiété, suite à une séparation.
Le corps était en souffrance, amaigri, fatigué, elle souffrait d'insomnie, perte de poids, contractures musculaires qui étaient le reflet de son mal-être... et par conséquent, elle se sentait moins efficace au travail et dans sa vie familiale, en manque d'épanouissement personnel. Nous avons travaillé ensemble sur « l'évacuation» de ses ressentis, négatifs sur plusieurs séances, afin de la ramener à un niveau «zéro» «neutre» au niveau de son corps.
Puis, dans une seconde phase, l'idée était de la «remplir» de «ses» potentiels, d'énergie pour la hisser vers un mieux-être, voire une transformation. L'accompagnement s'est clos naturellement, Madame X étant autonome sur sa pratique. Madame X, me dit «s'être retrouvée et découverte».
Voici une belle illustration de ce que la sophrologie peut proposer dans le champ de la vie quotidienne.
C'est un «outil» accessible à tous, puisant ses ressources par l'écoute du corps: Une méthode «psychocorporelle».